SERVICE D'URGENCE

Magasiner une thermopompe

thermo-stat  thermopompe vente

Prenez le temps de demander plusieurs soumissions et choisissez une entreprise expérimentée.

Jean Jacques Préaux, porte-parole de l’Office de la protection du consommateur (OPC), rappelle qu’une thermopompe se magasine comme n’importe quel bien de consommation: «Demandez des soumissions à deux, trois entrepreneurs», recommande-t-il. Choisissez, de préférence, une entreprise installée de longue date et qui a pignon sur rue. Les vendeurs itinérants qui se présentent chez vous sans rendez-vous ou qui proposent leurs produits dans les mails des centres commerciaux doivent posséder le permis de l’OPC. Celui-ci ne donne pas d’indications sur leur compétence, mais atteste du dépôt d’un cautionnement pour venir en aide aux consommateurs en cas de problème.

Henri Bouchard, directeur technique de la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ), vous suggère de demeurer prudent avec les rabais exceptionnels que les entreprises offrent parfois sur certaines thermopompes. «Mieux vaut payer plus cher et dormir l’esprit en paix. Choisir des marques reconnues au pays, c’est en général l’assurance d’avoir un réseau d’installateurs certifiés et formés. De plus, les pièces détachées sont plus facilement disponibles lorsque survient un bris», dit-il. Rendez-vous sur le site du fabricant de thermopompe pour vous faire une première idée: une liste d’installateurs recommandés y est-elle présente? Le catalogue détaille-t-il bien la gamme de produits? Y a-t-il des informations sur le service après-vente? un numéro de téléphone et un courriel pour contacter l’entreprise? Si les réponses ne sont pas facilement accessibles, prudence!

À qui confier l’installation?

Un installateur de thermopompe doit être frigoriste. L’entreprise doit avoir «une licence 15.1 (entrepreneur en systèmes de chauffage à air chaud), 15.9 (entrepreneur en petits systèmes de réfrigération) ou 15.10 (entrepreneur en réfrigération)», explique Henri Bouchard. Vous pouvez consulter les sites de la CMMTQ ou de la Régie du bâtiment du Québec pour vous assurer que l’entreprise choisie possède les bonnes licences.?

REF:Revue Protegez-vous.ca